SKORPIOS AU LOIN

Avec Ludmila Mikaël, Niels Arestrup, Baptiste Roussillon 
Une pièce d‘Isabelle Le Nouvel
Mise en scène de Jean Louis Benoit

Musique : Bernard Vallery
Décors : Jean Haas
Costumes : Anaïs Romand
Lumières : Joël Hourbeigt

Tandis qu’en ce mois de Juillet 1959, le somptueux yacht d’Aristote Onassis, le Christina O, s’apprête à quitter le port de Monte-Carlo pour une croisière en Méditerranée, avec, à son bord, parmi les convives de marque, Maria Callas et Winston Churchill, une invitée de dernière minute s’embarque, pour la plus grande joie de l’ancien Premier Ministre britannique : Greta Garbo. Mais la rencontre du Vieux Lion à la combativité hors norme et du Sphynx qui a délaissé, en pleine gloire, les lumières d’Hollywood se révèle rapidement passionnelle et explosive, sur fond d’une nuit d’autant plus électrique qu’elle sera celle durant laquelle Callas succombera, au nez de son mari, à Onassis. Cette traversée en eaux troubles parviendra-t-elle sans heurt à sa destination, Skorpios ? Skorpios, l’île scorpion, comme un présage jeté à l’horizon…

Actuellement à l’affiche au Théâtre des Bouffes Parisiens

Durée du spectacle : 1h30

CONTACT TOURNÉE

Juliette Meyniac
01 77 75 64 17
j.meyniac@artslive-paris.fr

[unex_ce_button id="content_s2rtwngpy,column_content_n0cbm8w5o" button_text_color="#e62941" button_font="custom_one" button_font_size="18px" button_width="auto" button_alignment="center" button_text_spacing="0px" button_bg_color="" button_padding="5px 35px 5px 35px" button_border_width="2px" button_border_color="#e62941" button_border_radius="30px" button_text_hover_color="#ffffff" button_text_spacing_hover="0px" button_bg_hover_color="#e62941" button_border_hover_color="#e62941" button_link="http://www.aparteweb.com/awprod/BP08/AWCalendar.aspx?INS=BP08&CAT=71" button_link_type="url" button_link_target="_blank" has_container="" in_column="1"]Réserver des billets[/ce_button]

A l’affiche à partir du 18 septembre au Théâtre des Bouffes Parisiens
Du mardi au samedi à 21h00 - Le dimanche à 15h00

"Niels Arestrup est extraordinaire. Face à lui, Ludmila Mikaël enchante. Un très joli moment, tout en non-dits, suspens, qu’il faut savoir savourer comme un philtre." 

LE FIGAROSCOPE - ARMELLE HÉLIOT

"Un rendez-vous de théâtre, aussi intense que fugace. Ludmila Mikaël est une touchante étoile. Niels Arestrup d’une densité et d’une épaisseur rares est phénoménal en Churchill. Niels Arestrup impressionne." 

LE PARISIEN - SYLVAIN MERLE

"Coup de cœur. Le résultat est à la hauteur des attentes. Deux personnages puissants."